Accueil / Formation / Manuels / Histopathologie du col utérin - atlas numérique / CIN 1 - Condylome
Histopathologie du col utérin - atlas numérique

CIN 1 - Condylome  Rechercher CIN 1 - Condylome

Autre langue: English / Français / Portugues / 中文

Image

Statistiques

Légende

Schéma résumant l'évolution de la zone de jonction et la génèse du cancer du col utérin.
Conisation: CIN 1 - condylome. Lésion située dans les limites de l'ellipse. Recoupes de l'exocol (A,B) et de l'endocol in sano (C).
CIN 1 (condylome plan) : désorganisation de la structure du tiers inférieur de la hauteur de l'épithélium. Une volumineuse mitose anormale (flèche).
CIN 1 (condylome plan) : une mitose anormale (cercle jaune), nombreuses cellules binucléées (cercles verts) et parakératose de surface (flèche rouge). Désorganisation de la structure épithéliale 1/3 inférieur.
CIN 1 (condylome plan) : mitose anormale (cercle vert), cellules binucléées (cercles jaunes), cellules de type koïlocyte (étoiles) et parakératose de surface (flèche rouge).
CIN 1 (condylome plan) : deux koïlocytes typiques (cercles verts) et papilles dermiques très marquées (flèches).
CIN 1 (condylome plan) : obturation d'un orifice glandulaire.
CIN 1 (condylome plan) : contraste entre le condylome plan (A), et l'épithélium normal de l'exocol (B).
CIN 1 (condylome plan) : modifications cellulaires de type koïlocytaire (koïlocytose), parakératose de surface et hyperplasie des cellules basales.
CIN 1 (condylome plan) : cellules binucléées (cercle vert) et dyskératose monocellulaire (cercle jaune).
CIN 1 avec discrète koïlocytose, désorganisation du tiers inférieur de l'épithélium et koïlocytes dans le tiers supérieur.
CIN 1 avec discrète koïlocytose, désorganisation du tiers inférieur de l'épithélium et koïlocytes dans le tiers supérieur.
CIN 1 avec discrète koïlocytose, désorganisation du tiers inférieur de l'épithélium et koïlocytes dans le tiers supérieur.
CIN 1 : maturation épithéliale perturbée avec anomalies nucléaires dans le tiers inférieur de l'épithélium.
CIN1 (Condylome inversé) : aspect bourgeonnant de la lésion.
CIN 1 (Condylome inversé) : aspect bourgeonnant de la lésion (colonisation de glandes).
CIN 1 (Condylome inversé) : aspect bourgeonnant de la lésion (colonisation de glandes).
CIN 1 (Condylome inversé) : parakératose de surface, discrète koïlocytose.
CIN 1 (Condylome inversé) : discrète koïlocytose.
CIN 1 (Condylome inversé) : désorganisation du tiers inférieur de l'épithélium, nombreuses cellules binucléées, koïlocytose.
CIN 1 ou atypies inflammatoires? Maturation épithéliale perturbée avec anomalies nucléaires dans le tiers inférieur de l'épithélium. Importante exocytose à lymphocytes et à polynucléaires. Nécessité d'améliorer l'état local pour préciser le diagnostic.
CIN 1 (Condylome plan) : immunohistochimie, anticorps anti-Mib1 : intense positivité des noyaux des cellules de type koïlocyte et de quelques noyaux de cellules basales de l'épithélium normal. Intense marquage des éléments inflammatoires sous-épithéliaux.
CIN 1 (Condylome plan) : hybridation in situ, sonde HPV 16 : positivité des noyaux de nombreuses cellules superficielles.
Coloration HE : succession de la gauche vers la droite des lésions suivantes : CIN 1 puis exocol normal. Immunomarquage anti-p16 : marquage modéré de la lésion de CIN 1, aucun marquage de l'exocol normal.
CIN 1 (condylome plan) : microscopie électronique à transmission, noyau d'un koïlocyte avec de nombreuses particules virales intra-nucléaires.
CIN 1 (condylome plan), microscopie électronique à transmission, détail des virus HPV.
Typage HPV (PCR) : prélèvement 1 : séquences consensus GP5-GP6 et MY11-MY09 présentes. Prélèvement 2 : négatif.
Typage HPV (PCR) : prélèvement 1 : résultat négatif. Prélèvement 2 : positivité pour HPV 16 (voir glossaire).
IARC, 150 Cours Albert Thomas, 69372 Lyon CEDEX 08, France - Tel: +33 (0)4 72 73 84 85 - Fax: +33 (0)4 72 73 85 75
© CIRC 2017 - Tous droits réservés.