Accueil / Formation / Manuels / Cytopathologie du col utérin - atlas numérique / Atrophie
Cytopathologie du col utérin - atlas numérique

Atrophie  Rechercher Atrophie

Autre langue: English / Français / Portugues / 中文


Image

Statistiques

Légende

Atrophie ménopausique avec plages de cellules basales et de noyaux nus. (obj. 5x)
Frottis exocervical atrophique ménopausique : lambeaux de cellules basales et noyaux nus. (obj. 10x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules basales et de noyaux nus. Il est parfois difficile de les distinguer de cellules endocervicales atrophiques. (obj. 10x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules parabasales ou basales et quelques noyaux nus. (obj. 10x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules parabasales ou basales et quelques noyaux nus. (obj. 20x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules parabasales ou basales et quelques noyaux nus. (obj. 40x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules parabasales ou basales et quelques noyaux nus. (obj. 20x)
Atrophie ménopausique avec plages de cellules parabasales ou basales et quelques noyaux nus. (obj. 40x)
Frottis atrophique ménopausique, hémorragique, fait de placards de cellules malpighiennes basales accompagnées de nombreux histiocytes. (obj. 5x)
Frottis atrophique ménopausique, hémorragique, fait de placards de cellules malpighiennes basales accompagnées de nombreux histiocytes (flèches). (obj. 10x)
Frottis atrophique ménopausique, hémorragique, avec un placard de cellules malpighiennes basales accompagnées de nombreux histiocytes. (obj. 20x)
Frottis atrophique ménopausique fait de quelques cellules malpighiennes basales accompagnées de nombreux histiocytes parfois plurinucléés. (obj. 10x)
Frottis ménopausique : cellules cylindriques d'aspect habituel dans le prélèvement endocervical. (obj. 10x)
Frottis ménopausique : cellules cylindriques d'aspect habituel dans le prélèvement endocervical. (obj. 20x)
Frottis ménopausique : cellules cylindriques d'aspect habituel dans le prélèvement endocervical (aspects en nid d'abeilles). (obj. 40x)
Frottis de ménopause, atrophique et inflammatoire, comportant des petites cellules d'aspect faussement parakératosique (nécrose) et des dystrophies nucléaires. Une cellule à noyau volumineux : ASC-H? A contrôler après traitement oestrogénique local. (obj. 20x)
Frottis de ménopause, atrophique, inflammatoire et nécrotique, comportant des petites cellules d'aspect parfois faussement parakératosique (ellipse) et des dystrophies nucléaires (flèches). A contrôler après traitement oestrogénique et anti-inflammatoire local. (obj. 10x)
Frottis de ménopause, atrophique, inflammatoire et nécrotique, comportant des petites cellules d'aspect parfois faussement parakératosique (nécrose) et des dystrophies nucléaires. A contrôler après traitement oestrogénique et anti-inflammatoire local. (obj. 10x)
Frottis de ménopause, atrophique, inflammatoire et nécrotique, comportant des petites cellules d'aspect parfois faussement parakératosique (nécrose) et des dystrophies nucléaires. Placard de cellules basales ou cylindriques. (obj. 10x)
Atrophie ménopausique : plages de cellules parabasales ou intermédiaires profondes. Le fond hémorragique est expliqué par la fragilité de l'épithélium atrophique. (obj. 10x)
Frottis de ménopause, atrophique, ne comportant pas de modifications particulières. (obj. 10x)
Frottis d'atrophie ménopausique hémorragique : rares cellules malpighiennes parabasales dont une à noyau volumineux : modifications liées à l'atrophie. A contrôler après traitement oestrogénique local. (obj. 10x)
Frottis de ménopause atrophique, très inflammatoire : groupe de cellules malpighiennes parabasales, sans anomalie. (obj. 20x)
Frottis de ménopause atrophique, très inflammatoire : groupe de cellules malpighiennes parabasales et cellules isolées, avec anomalies nucléaires (taille augmentée) ou cytoplasmiques (acidophilie, vacuoles). Artefacts par dessication. A revoir après traitement oestrogénique local. (obj. 20x)
Frottis de ménopause atrophique, très inflammatoire : groupe de cellules malpighiennes parabasales et cellules isolées, avec anomalies nucléaires (taille augmentée et hyperchromatisme) ou cytoplasmiques (acidophilie, vacuoles). A revoir après traitement oestrogénique local. (obj. 20x)
Frottis de ménopause atrophique, très inflammatoire : groupe de cellules malpighiennes parabasales et cellules isolées, avec anomalies nucléaires (taille et densité augmentées) ou cytoplasmiques (acidophilie, vacuoles, cytophagie), a ne pas confondre avec des cellules endométriales. (obj. 20x)
Frottis de ménopause, atrophique, inflammatoire et hémorragique, comportant des cellules parabasales et un agrégat difficile à analyser : cellules endométriales? A contrôler après traitement oestrogénique et anti-inflammatoire local. (obj. 10x)
Frottis de ménopause, atrophique, inflammatoire et hémorragique, comportant des cellules parabasales et un agrégat difficile à analyser : cellules endométriales? A contrôler après traitement ostrogénique et anti-inflammatoire local. (obj. 20x)
Atrophie ménopausique avec un placard de cellules maplighiennes parabasales à noyaux ronds dont la chromatine est fine et le nucléole bien visible. (obj. 20x)
Atrophie ménopausique avec placards de cellules parabasales à noyaux ronds ou ovoïdes, parfois hypertrophiés, dans un contexte inflammatoire. (obj. 20x, 2 champs différents A et B)
Frottis exocervical atrophique ménopausique : lambeaux de cellules basales avec orangeophilie cytoplasmique et rares noyaux nus. (obj. 10x)
Frottis exocervical atrophique ménopausique : lambeaux de cellules basales avec orangeophilie cytoplasmique. (obj. 20x)
Exocol atrophique (ménopause) : lambeau épithélial à bords effilochés. Orangeophilie cytoplasmique et noyaux irréguliers de taille et de forme : dystrophies nécessitant un contrôle après traitement oestrogénique. Artefact d'étalement (séchage à l'air) et fixation retardée. (obj. 10x)
Exocol atrophique (ménopause) : lambeau épithélial à bords effilochés. Orangeophilie cytoplasmique et noyaux irréguliers de taille et de forme : altérations nécessitant un contrôle après traitement oestrogénique local. Artefact d'étalement (séchage à l'air) et fixation retardée. (obj. 10x)
Exocol atrophique (ménopause) : lambeau épithélial à bords effilochés. Orangeophilie cytoplasmique et noyaux irréguliers de taille et de forme : altérations nécessitant un contrôle après traitement oestrogénique local. Détails cellulaires. Artefact d'étalement (séchage à l'air) et fixation retardée. (obj. 20x)
Exocol atrophique (ménopause) : lambeau épithélial à bords effilochés. Orangeophilie cytoplasmique et noyaux irréguliers de taille et de forme : altérations nécessitant un contrôle après traitement oestrogénique local. Détails cellulaires. Artefact d'étalement (séchage à l'air) et fixation retardée. (obj. 20x)
IARC, 150 Cours Albert Thomas, 69372 Lyon CEDEX 08, France - Tel: +33 (0)4 72 73 84 85 - Fax: +33 (0)4 72 73 85 75
© CIRC 2017 - Tous droits réservés.