Accueil / Formation / Manuels / Cytopathologie du col utérin - atlas numérique / Métaplasie malpighienne immature/transitionnelle
Cytopathologie du col utérin - atlas numérique

Métaplasie malpighienne immature/transitionnelle  Rechercher Métaplasie malpighienne immature/transitionnelle

Autre langue: English / Français / Portugues / 中文


Image

Statistiques

Légende

Métaplasie malpighienne immature : plage de cellules de métaplasie malpighienne, modérément cohésives par leurs prolongements cytoplasmiques. Il s'y ajoute des cellules malpighiennes basophiles et des cellules cylindriques de type endocervical. (obj. 10x)
Métaplasie malpighienne immature : plage de cellules de métaplasie malpighienne, modérément cohésives par leurs prolongements cytoplasmiques. Il s'y ajoute des cellules malpighiennes basophiles et des cellules cylindriques de type endocervical. (obj. 20x)
Zone de jonction : placard de cellules de métaplasie malpighienne immature (cellules de réparation), avec leurs noyaux clairs à nucléole bien visible. Contexte inflammatoire. (obj. 20x)
Zone de jonction : présence de cellules de métaplasie malpighienne immature ou de réparation (chromatine claire et nucléole visible), dans un contexte inflammatoire et hémorragique. (obj. 10x)
Zone de jonction : présence de cellules de métaplasie malpighienne typiques, peu cohésives (champ A), ou formant un placard cohésif (champ B), entourées de quelques cellules malpighiennes habituelles, dans un contexte inflammatoire et hémorragique. (obj. 20x)
Zone de jonction : placard de cellules métaplasiques et/ou de réparation (chromatine claire et nucléole bien visible). Quelques cellules isolées en voie de maturation (champ B-ellipse). (obj. 40x)
Zone de jonction : placard de cellules metaplasiques peu différenciées et/ou de reparation. Quelques cellules isolées en voie de maturation (champ A). (obj. 40x)
Zone de jonction : présence de cellules de métaplasie malpighienne typiques, formant un placard cohésif, entourées de quelques cellules malpighiennes habituelles, dans un contexte inflammatoire et hémorragique. (obj. 40x)
Zone de jonction : cellules métaplasiques immatures. (obj. 40x)
Zone de jonction : placard de cellules métaplasiques immatures. (obj. 40x)
Zone de jonction : placard de cellules métaplasiques immatures. (obj. 40x)
Zone de jonction : placard de cellules métaplasiques immatures. (obj. 40x)
Cytologie en milieu liquide : groupe de cellules malpighiennes métaplasiques immatures. (obj. 20x)
Cytologie en milieu liquide : groupe de cellules malpighiennes métaplasiques immatures. (obj. 40x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Incisures nucléaires longitudinales (flèches). (obj. 20x, 2 champs différents A et B)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires longitudinales (flèches) (champ B). (champ A : obj. 20x, champ B : obj. 40x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Incisures nucléaires longitudinales (flèches). (obj. 20x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires longitudinales (flèche). (obj. 20x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires longitudinales typiques (flèches). Inclusion cytoplasmique sans signification particulière. (obj. 40x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires longitudinales typiques (flèches). (obj. 40x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Rares incisures nucléaires longitudinales. (obj. 20x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires dans le sens longitudinal. (champ A : obj. 10x, champ B : obj. 20x)
Métaplasie transitionnelle : cellules d'aspect immature à noyau ovoïde à chromatine claire et nucléole bien visible. Quelques incisures nucléaires longitudinales typiques. (obj. 40x)
IARC, 150 Cours Albert Thomas, 69372 Lyon CEDEX 08, France - Tel: +33 (0)4 72 73 84 85 - Fax: +33 (0)4 72 73 85 75
© CIRC 2017 - Tous droits réservés.