Colposcopie et Traitement des Néoplasies Cervicales Intraépithéliales : Manuel à l'usage des débutants

Other Non-Series Publications

Edité par Sellors JW, Sankaranarayanan R

2003/4

ISBN-13 (Database)

978-92-832-0414-5

Colposcopie et Traitement des Néoplasies Cervicales Intraépithéliales : Manuel à l'usage des débutants

Other Non-Series Publications

Edité par Sellors JW, Sankaranarayanan R

2003/4

ISBN-13 (Database)

978-92-832-0414-5

Accueil / Formation / Manuels / Colposcopie et Traitement des Néoplasies Cervicales Intraépithéliales / Annexes / Annexe 2 : Formulaire de Consentement
Colposcopie et Traitement des Néoplasies Cervicales Intraépithéliales : Manuel à l'usage des débutants, édité par J.W. Sellors et R. Sankaranarayanan

Annexe 2 : Formulaire de Consentement

Autre langue: English / Français / Español / Portugues / 中文

Formulaire de Consentement
Nom de la patiente: ___________________
Centre médical: ___________________

Consentement pour la Colposcopie, la Biopsie, et le Traitement éventuel

Les cancers du col représentent un réel problème de santé pour les femmes de ce pays. Cependant, des tests simples permettent d’éviter la plupart de ces cancers. Dans ce centre médical, les cliniciens utilisent un test permettant de déceler tout problème de façon précoce. Si les problèmes sont détectés à temps, ils peuvent être facilement traités et le cancer peut-être évité.

Procédures
Vous avez été orientée vers une colposcopie parce qu’il y a peut-être un problème sur votre col. Si vous acceptez cet examen, le clinicien vous donnera quelques conseils et une information concernant le cancer du col. Il vous posera des questions sur vos antécédents gynécologiques et la possibilité d’une grossesse, puis il procèdera à l’examen de votre col dès aujourd’hui. Elle/il utilisera un spéculum pour maintenir le vagin ouvert. Puis, elle/il badigeonnera doucement votre col avec du vinaigre. Il se peut que vous éprouviez une sensation de picotement. Le clinicien examinera ensuite votre col en se servant d’un colposcope. Le colposcope est un instrument qui éclaire et grossit le col afin de faciliter son observation. A aucun moment, il ne sera en contact avec votre corps. L’examen dure entre 5 et 7 minutes.

Si votre col apparaît parfaitement sain à la colposcopie, l’examen sera terminé. En revanche, si votre col présente un problème, le clinicien prélèvera un petit morceau de tissu (c’est ce que l’on appelle une biopsie) pour vérifier le diagnostic.

Le prélèvement de la biopsie peut provoquer une douleur qui ne dure pas plus de quelques secondes, et qui va de la simple sensation de pincement à une sensation de crampes. Après la biopsie, la région à problème de votre col sera éliminée par cryothérapie. Vous ressentirez probablement quelques crampes pendant et après l’intervention ; mais la sensation douloureuse s’estompe rapidement après l’intervention. Vous constaterez probablement des traces de sang ou de petits saignements durant 1 à 2 semaines après la cryothérapie et des pertes vaginales liquides pendant 2 à 4 semaines. On vous demandera de ne pas avoir de rapports sexuels pendant 3 à 4 semaines afin de laisser le temps au col de cicatriser convenablement. On vous demandera également de revenir au centre médical pour une visite de contrôle 9-12 mois après l’intervention. Le clinicien examinera une nouvelle fois votre col à l’aide du colposcope pour s’assurer que le traitement a bien réussi. Dans le cas contraire, c’est à dire si l’examen colposcopique montre que le traitement n’a pas donné satisfaction, alors vous serez avisée des mesures envisagées pour résoudre votre problème.

Risques
Il se peut que vous vous soyez gênée par l’examen vaginal lui-même. La colposcopie peut provoquer une irritation vaginale et une sensation de picotement pendant quelques minutes. Le prélèvement d’une biopsie peut également provoquer de légères pertes de sang pendant un jour ou deux. Si vous avez subi un traitement par cryothérapie, vous constaterez aussi des pertes liquides au cours des quatre semaines suivant l’intervention. Bien que ce soit rare, il se peut aussi que vous souffriez de saignements vaginaux importants. Même si la cryothérapie a été correctement réalisée, elle n’est pas toujours efficace. Elle échoue dans 10% des cas, d’où l’importance de la visite de contrôle, 9 à 12 mois plus tard, pour vérifier l’efficacité de l’intervention.

Eligibilité
Avant d’être examinée, vous devrez répondre à toute une série de questions destinées à s’assurer que vous n’êtes pas en enceinte. S’il y a le moindre doute à ce sujet, on procédera à un test urinaire de grossesse. Que vous soyez ou non enceinte, l’examen colposcopique pourra avoir lieu. En revanche, si le test de grossesse s’avère positif, tout traitement éventuel sera retardé et devra attendre six semaines après l’accouchement.

Confidentialité
Tous les renseignements vous concernant resteront confidentiels et ne seront utilisés que pour vous soigner. Tout autre utilisation de ces renseignements nécessitera votre consentement écrit. Vous êtes en droit de refuser une partie de cet examen. Cela n’affectera en rien la qualité des soins qui vous seront prodigués par la suite.

Questions
N’hésitez pas à interroger le personnel médical sur tout ce qui concerne le déroulement de l’examen et vos droits en tant que patient.


IARC, 150 Cours Albert Thomas, 69372 Lyon CEDEX 08, France - Tel: +33 (0)4 72 73 84 85 - Fax: +33 (0)4 72 73 85 75
© CIRC 2017 - Tous droits réservés.