Accueil / Formation / Manuels / Histopathologie du col utérin - atlas numérique / Résection à l'anse diathermique (RAD)
Histopathologie du col utérin - atlas numérique

Résection à l'anse diathermique (RAD)  Rechercher Résection à l'anse diathermique (RAD)

Autre langue: English / Français / Portugues / 中文

Image

Statistiques

Légende

Table gynécologique avec étriers et ses accessoires.
Colposcope standard et équipement.
Table pour RAD (antiseptique incolore (Dakin), acide acétique (5%), solution de Lugol, anesthésique local (Xylocaïne 1% adrénalinée), sonde d'aspiration pour la fumée, spéculum, bistouri électrique, pinces et cotons.
Installation de la patiente.
Préparation du spéculum à usage unique avec tuyau pour l'évacuation des fumées fixé à l'aide d'un stéristrip.
Mise en place de l'électrode pour mise à la terre de la patiente (flèche).
Désinfection de la vulve.
Mise en place du spéculum.
Mise en place du spéculum avec aspiration vers le haut.
Préparation de l'anesthésie du col utérin.
Réglage du générateur. (réglages : autocoupes : 100, hémostase : 4, autocoagulation : 65).
Spéculum en place : exposition du col.
Anse diathermique stérile.
Introduction de l'anse diathermique.
Fin de la RAD, pièce opératoire toujours en place. Durée maximale de la RAD : 10 secondes.
Fin de la RAD, léger saignement.
Cône utérin obtenu par RAD, qui sera traité en coupes semi-sériées après fixation immédiate dans le formaldéhyde 10%.
Col utérin après RAD.
IARC, 150 Cours Albert Thomas, 69372 Lyon CEDEX 08, France - Tel: +33 (0)4 72 73 84 85 - Fax: +33 (0)4 72 73 85 75
© CIRC 2017 - Tous droits réservés.